Le protestantisme à Vendémian

Philippe Besse (de Réalmont) fut pasteur à Vendémian de 1665 à 1671 et de 1673 à 1681. Entre temps, il fut pasteur à Saint-Pargoire de 1671 à 1672 et à Cournonsec de 1672 à 1673. Au moment de la Révocation, il ne put sortir du royaume. Il ne réussit à gagner Lausanne qu’en mai 1676. Il mourra à l’âge de 60 ans à Berne le 24 mars 1698 (source : Revue historique, scientifique et littéraire du département du Tarn de 1910 p. 348). Ce livre est disponible sur Gallica, cliquez ici pour y accéder).

Dans l’ouvrage de Paul Gachon « Quelques préliminaires de la révocation de l’Edit de Nantes en Languedoc (1661-1685) » publié en 1899, il est indiqué que pour cette période, Vendémian comptait 385 catholiques et 125 huguenots. Ce livre est disponible sur Gallica, cliquez ici pour y accéder

Dans la Base de données du Refuge Huguenot (http://refuge-huguenot.ish-lyon.cnrs.fr/index.php), 7 vendémianais :

  • 5 septembre 1685 : à Zurich (Suisse), secours remis à David Baldiat, étudiant, originaire de Vendémian.
  • 19 avril 1686 : à Genève (Suisse), une somme de 6 écus est remise à M. Gaudy le pasteur pour la donner à M. Besse de Vendémian (orthographié : « Vindimian ? ») notice 15319
  • 9 juillet 1686 : à Genève (Suisse), secours de 2 écus remis au chantre Jean Calas de Vindémian (notice 15631)
  • 16 août 1686 : à Francfort-sur-le-Main (Allemagne), 12 florins (pour 6) remis à Etienne Arnoud, marchand de laine de Vendemian, qui se rend en Hollande via Lausanne, Berne et Zurich (notice 92673)
  • 3 juillet 1688 : à Genève (Suisse), secours de 5 florins 3 sous à Pierre Bonet de Vindimian (notice 27839)
  • 25 juillet 1690 : à Neûchatel, secours accordé à Thomas Villot et sa fille de Vendemian.

Dans le tome III de « Etudes sur la révocation de l’Edit de Nantes en Languedoc » par l’Abbé Rouquette, consacré aux fugitifs (1685-1715), il est fait mention de protestants ayant fuit les persécutions. Dans ce livre, l’Abbé Rouquette fait état de chiffres et d’informations issus des archives civiles de l’Intendance du Languedoc : Vendémian : Besse, min et son fils Philippe, Guillaume Trial, Pierre Faucillon. Ce livre est disponible sur Gallica, cliquez ici pour y accéder.

Un article du Bulletin de la Société de l’histoire du protestantisme français de 1913 intitulé « Le protestantisme dans quelques communautés du Bas-Languedoc – Canet » qui porte sur deux périodes : 1607-1673 et 1685-1780 (ce livre est disponible sur Gallica, cliquez ici pour y accéder). Il y est question de Vendémian, pour accéder directement à ce passage cliquez ici.

PartagerTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on TumblrEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *